Viens jouer

Petit chant du matin

Viens!
Toi qui a chevauché toute la nuit les grands vents du dehors, 
Viens en offrir les souffles qui font imploser les pierres, soulever les écorces et s’effondrer les murs 
Viens! Toi qui t’es baigné dans les forges des étoiles,
en rapporter le feu qui engendre le courage de chanter en brûlant
Viens, toi qui murmuré avec l’eau du ciel et qui a bu à sa source fraîche,
Viens faire jaillir hors des gangues et des grottes, viens renverser les barrages et faire danser les vagues jusqu’au ciel
Viens, c’est l’aube,
L’heure vive de se recomposer encore une fois,
tu as tout reçu... pour t’oublier
Viens, c’est ton tour, mêle ton chant à celui du monde qui brûle et qui rugit, 
chante au-dessus des os, baise la terre, enfonce tes doigts dans la glaise et sculpte un nouveau jour.
Viens jouer à être vivant!

Virginie Pols