Guérir les os

 
 

Il y a quelques mois, je me mis à souffrir de la clavicule gauche. La douleur s'étendit à toutes les articulations du côté gauche. Épaule, poignet, hanche, genou, cheville. Je tentai divers traitements, anti-inflammatoires, ostéopathie, huiles essentielles, soins énergétiques, kiné, rien n'y fit. Las, un soir avant de m'endormir, je plaçai l'intention d'un rêve de guérison.
Je rêvai d'une lumière blanche d'où émergea bientôt, marchant dans ma direction Werner, mon oncle et parrain depuis longtemps décédé, cadet d'une fratrie composée de mon père, l'aîné, du frère jumeau de Werner et d'une sœur dont  ils n'ont plus de nouvelles depuis 30 ans.
"Ses jambes forment un X. Werner me dit que dans la famille les choses sont croisées et demandent à être redressées. Il a une petite belette sur l'épaule gauche. La belette court vers moi, entre dans mes os et tourne de plus en plus vite, comme nettoyant des tuyaux. Lorsqu'elle ressort, je vois que les jambes de Werner sont droites. Il me dit avant de partir: "Dis à ton père de m'appeler".

Ce que je fais le lendemain matin, lui racontant le rêve. Il n'en fait pas grand cas. Quelques jours plus tard, ma tante reprend contact avec ses frères après 30 ans de silence. Pendant plusieurs semaines, ils eurent de fréquents contacts et rétablirent leurs liens de façon sereine avant le décès de ma tante quelques mois plus tard.
Mes douleurs disparurent complètement. 

J'ai rencontré depuis ce rêve à plusieurs reprises la petite belette dans le monde de veille. Chaque fois dans des situations qui appelaient observation, discernement, retour à l'innocence, expression, fluidité; 'déboucher les tuyaux', quels qu'ils soient. 

Ce rêve combine plusieurs aspects fondamentaux de la pratique. Tout d'abord l'intention,
la possibilité de rencontrer nos défunts, -de recevoir d'eux avertissements, demandes ou encouragements et de leur offrir parfois également à notre tour guérison, apaisement, guidance.
Le contact approfondi avec les pouvoirs des animaux alliés, -qui peuvent être des animaux que nous fréquentons dans le monde de veille aussi bien que des animaux sauvages ou mythiques. Ils nous enseignent leur médecine particulière et éventuellement prêtent leurs forces et particularités au rêveur. Nos rêves sont ainsi peut-être aussi des lieux collectifs d'échange, de partage et de coopération au-delà du temps, de l'espace et de la forme tels que nous les connaissons, une sorte de présent absolu interactif.

Virginie Pols1 Comment